Transat Jacques Vabres et les points à retenir

Transat Jacques Vabres et les points à retenir

Le sport de la voile est une discipline qui intéresse beaucoup de monde. Pour le Transat Jacques Vabres qui est une course transatlantique en double, depuis sa création en 1979 et la première édition de la course en 1993, les palmarès étaient de plus en plus nombreux. Cette compétition se fait donc tous les deux ans et pour la 13e édition qui s’est déroulée en 2017, le parcours était réalisé entre le Havre et Salvador de Bahia. Voici les points forts à connaitre sur cette discipline.

Le parcours de la route du café

Le Transat Jacques Vabres se base sur la voie commerciale qui relie la route du Rhum et Saint-Malo à Pointe-à-Pitre. Ce chemin est donc le parcours que tous les concurrents doivent parcourir depuis la première édition de cette course transatlantique en double en 1993. Le point de départ est le même, mais pour l’arrivée, elle varie pour chaque édition dont Carthagène (Colombie), Salvador de Bahia (Brésil), Puerto Limon (Costa Rica) et Itajai (Brésil).

L’édition de 1999

En 1999, le Transat Jacques Vabres a connu une véritable tragédie. En effet, cette édition a été marquée par la disparition de Paul Vatine le 21 octobre) qui a été le double vainqueur de l’épreuve de 1993 et de 1995. Et pourtant Jean-Maurel, il a été récupéré sain et sauf. Pour cette raison et aussi parce que la Manche et dans l’Atlantique, le temps fait ses caprices lors de la saison des courses, le départ des éditions de 2011 et de 2013 ont été repoussé. Depuis ce malheureux incident, quand le temps est mauvais, il n’est plus question de commencer une course transatlantique en double.

Le record de 2007

Comme toutes les disciplines, le Transat Jacques Vabres connait aussi le record. En 2007, le parcours a été réalisé par Franck Cammas et Stève Ravussin qui ont assuré Le Havre à Salvador de Bahia en 10 jours 0 heure 38 minutes et 43 secondes avec Groupama 2, un multicoque de 60 pieds. Et paradoxalement, les moins rapides de la course ont fini le parcours en 25 jours.

Le prix des bateaux

Pour réaliser une course transatlantique, il faut un bateau très performant. Mais un bateau digne de parcourir un trajet entre la route du Rhum et Saint-Malo à Pointe-à-Pitre coûte certainement une petite fortune. Pour avoir à votre disposition un monocoque de 12.19 mètres, il vous faut un budget de 500 000 €. Et pour le budget de fonctionnement, chaque skipper doit avoir un budget qui dépasse les 300 000 €. Donc, pour une seule course, il faut un investissement global d’à peu près 1 million d’euros. Cette somme est loin du compte pour un multicoque de la classe des Ultimes qui peuvent coûter jusqu’à 8 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Fermer le menu