Partir en navigation avec un budget réduit ? Tous nos conseils pour voyager malin !

Partir en navigation avec un budget réduit ? Tous nos conseils pour voyager malin !

A l’heure où voyager est de plus en plus facile et rapide, la tentation de partir devient forte. Que ce soit pour quelques jours, quelques semaines ou pour un voyage de plusieurs mois, nombreuses sont les opportunités. Mais comment s’assurer de maîtriser son budget quand on souhaite s’adonner à sa passion pour la navigation ? Quels sont les astuces à ne pas oublier ?

Economisez sur les postes de dépenses importants : le transport, la nourriture et l’hébergement lors de vos escales

Choisir avec attention ses dates. Vous souhaitez partir à l’autre bout du monde pour naviguer ? Il vous faudra atteindre votre destination par avion dans la plupart des cas. S’il est évident que réserver son vol le plus tôt possible vous assurera les prix les plus bas, il faut aussi penser à se tourner vers de nouvelles compagnies aériennes qui, à l’image des classiques EasyJet, Transavia et autres, proposent du long-courrier à des prix défiant toute concurrence. Partez léger avec un seul bagage à main pour éviter les forts surcoûts pour chaque petit supplément. Notez que les comparateurs de vols type Skyscanner et Kayak sont très utiles pour dénicher ces vols d’exception. Si le voyage n’est pas si long et que la voiture est suffisante, optez plutôt pour Blablacar, la solution n°1 de covoiturage.

Préparer sa nourriture. On le sait, après le transport (29% du budget*), la restauration est un autre poste de dépense important et représente en moyenne 27% du budget*. Alors si on veut se faire plaisir avec quelques restaurants de qualité pendant les escales, on compensera avec des repas préparés depuis le bateau. Dans certains pays ou vous ferez escale, les fast-foods s’avèrent très accessibles. Des sites comme Groupon.com ou Venteprivées.com proposent aussi parfois des offres exceptionnelles.

Comparer les différentes solutions d’hébergement à l’avance. Troisième poste de dépense qui accapare 24% du budget* et dont, une fois encore, la saisonnalité influence fortement les prix. Une réservation à l’avance vous sera largement bénéfique. Le couchsurfing est aussi très en vogue et apparaît comme la solution idéale du voyageur solitaire, voire même des voyageurs en couple. Mais l’inévitable solution reste évidemment Airbnb qui monopolise le marché de l’économie collaborative en ce qui concerne le logement. De la simple chambre chez l’habitant à l’appartement plus confortable, vous en trouverez pour tous les prix, c’est une solution idéale avant votre départ en mer ou si vous devez faire des escales longues et souhaitez vous aventurer sur la terre ferme !

Venteprivées.com, Lastminute.com et autres… proposent parfois des solutions complètes incluant transport, nourriture et hébergement à des prix très compétitifs. Attention toutefois à ne pas tomber sur de fausses promotions. Vous pouvez par ailleurs trouver des coupons de réduction sur certains sites pour encore abaisser le coût de votre voyage, comme ceux présentés ici : https://www.tripplo.com/fr/codes-promo-hotels-et-logement

Les petites économies font les grosses économies

Négocier ses frais avec sa banque. On n’y pense pas forcément et on peut se retrouver désemparé face aux frais bancaires appliqués à l’étranger, alors mieux vaut prendre les devants et s’assurer des frais appliqués. L’idéal est de prévoir un rendez-vous avec son conseiller bancaire et de lui expliquer votre projet de voyage. Il vous aiguillera sur les solutions les plus avantageuses pour vous et éventuellement vous exemptera de ces frais pour une période déterminée.

  • Baromètre Opinion Way pour Sofinco : enquête réalisée auprès de 1 014 personnes les 25 et 26 avril 2018.

Laisser un commentaire

Fermer le menu